Une semaine seulement a suffit pour que les taximens moto et attributaires de Walikale lèvent leur mouvement de grève illimitée, déclenché lundi 29 juillet, en vue de dénoncer la perception illégale de la taxe péage route à Walikale. 

En effet, un consensus a été trouvé à l’issu d’une rencontre entre transporteurs, attributaires, société civile et autorités territoriales lundi dernier.

Durant ce face à face, une commission de contrôle de recette reçue par les attributaires routiers a été mise en place par l’administrateur du territoire de Walikale, Sukisa Ndayambaje Joseph pour résoudre la question sur la gestion des contributions de péage route.

C’est l’une des résolutions qui a réjouit les transport qui attendaient cette commission à bras ouvert.

Cette commission de contrôle mise en place sera aussi contrôlée par les autorités territoriales et en cas de dysfonctionnement, après une enquête minutieuse ,seront sanctionnés tous ceux qui seront retrouvés dans des erreurs, se sont convainus les participants à cette réunion.

Ces transporteurs avaient décidé de passer à la vitesse de croisière, en appelant les leurs à observer un mouvement de grève illimitée pour, précisaient ces usagers de la route, dénoncer en même temps interpeller les autorités à prendre leurs responsabilités dans la réhabilitation des routes de Walikale après avoir perçu la taxe péage route.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom