À noter un communiqué conjoint signé ce mardi à Rubavu, dans le Nord-Kivu, la RDC représentée par le ministre intérimaire de la santé publique Pierre Kangudia et le Rwanda, par le Dr Diane Gashumba, ministre de la santé, ont décidé de mettre en oeuvre des mécanismes préventifs d’endiguement de la Maladie à virus d’Ebola ( MVE) et de sécurisation des flux transfrontaliers en vue de réduire les risques de propagation de la maladie. 

Cela devrait se faire en commun accord et en consultation avec le secteur privé et la société civile, pour ne pas affecter les échanges  socio-économiques transfrontaliers entre les deux pays, affirme ledit communiqué. 

Des experts des deux pays, poursuit-il, vont se retrouver à Gisenyi ce mercredi pour finaliser la feuille de route et la budgétisation pour leurs Etats respectifs et pour les partenaires  traditionnels. 

Par ailleurs, il a aussi été décidé que, dans le cadre du renforcement de la coordination en matière de prévention et gestion des cas d’Ebola , une équipe des professionnels médicaux Rwandais effectueront une mission d’échange d’expérience auprès de leurs homologues congolais. 

Enfin, les deux parties ont réitéré l’appel de l’OMS, faisant de la MVE une urgence de santé publique de portée internationale.

P. N.

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom