Un détenu est décédé  dans le cachot de la commune rurale de Kyondo situé à Bashu, une des chefferies du territoire de Beni. 

Le prisonnier Patrick Muhindo est mort dans la nuit de dimanche à ce lundi 05 août. 

Selon la société civile de Kyondo, qui livre cette information, les circonstances de la mort de ce prisonnier qui est un habitant de de cette commune rurale ne sont bien connues.

Toute fois, estime Patrick Muhindo, est mort d’une maladie dans ce cachot de la PNC.

Jean-Paul Katembo, fonctionnaire délégué du gouverneur basé à Kyondo, interrogé par Actu30.info précise que ce prisonnier était menacé par la maladie mentale.  

« Monsieur Patrick Muhindo était maitrisait par la population lorsqu’il voulait incendié l’habitation de son grand-père le week-end dernier. Celui-ci venait de casser d’ailleurs les portes de la maison », ajoute Jean-Paul Katembo.

La victime se serait pendu quand il était déjà détenu dans le cachot, fait savoir le fonctionnaire délégué. 

Par ailleurs, il indique que les enquêtes seront ouvertes pour connaitre les vrais motifs de sa mort.

Gloire Kamandi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom