Après plusieurs mois d’études et enquêtes, le chef de l’exécutif provincial du Kasaï de l’Est a tenu à signer un arrêté Provincial portant “suspension préventive” du chef de la Division provinciale de la Santé du Kasaï Oriental, Marie Albert Tshizemba Tshitompa.

Il est suspendu pour s’être compromis dans l’exercice de ses fonctions en opérant un “remplacent numérique” des agents et fonctionnaires de l’État par des personnes recrutées par lui même, indique l’arrêté.

A noter que cette situation a provoqué une omission de plus ou moins 2400 agents et fonctionnaires de l’État du listing de paie de la prime des risques des professionnels et administratifs de santé, qui étaient régulièrement jusqu’au quatrième trimestre de 2018.

Les grèves sèches ainsi que quelques troubles ont été enregistrés au sein de la Division provinciale de la santé.

Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom