Le secrétaire technique du comité multisectoriel contre la maladie à virus Ebola se dit déterminé à travailler pour l’éradication totale de cette maladie en République Démocratique du Congo.

Devant la presse à Goma ce mardi, le professeur Jean-Jacques Muyembe a exprimé son souci de voir qu’Ebola soit complètement dans un trimestre. Vœux émis également par le président de la République Félix Tshisekedi, a-t-il précisé. 

« Nous n’avons pas du temps à perdre. J’ai dit au président, j’ai besoin de 3 à 4 mois, et c’est ça que nous voulons ; en 3 à 4 mois pour terminer cette épidémie et puis je rentre dans mon laboratoire (…) c’est ce que je veux faire », a dit le processeur Jean-Jacques Muyembe. 

Ce chercheur virologue, qui a pris la conduite de l’équipe de la riposte en remplacement du docteur Oly Ilunga, ancien ministre de la santé, insiste également sur la collaboration de la population avec les équipes de riposte pour éradiquer cette maladie qui a déjà fait plusieurs morts.

«Allez dire à la population d’aller suivre scrupuleusement ce que les équipes de riposte disent. La victoire que nous allons avoir demain est la victoire de la population du Nord-Kivu et de l’Ituri. Elle n’appartient pas à l’OMS, ni a l’Unicef, ni au professeur Mutembe, mais, c’est votre victoire et c’est pour demain », a-t-il ajouté.

Selon la situation épidémiologique dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri rendue publique par la direction générale de lutte contre la maladie ce mardi 30 juillet 2019, il y’a eu depuis le début de l’épidémie le cumul des cas de 2.690 dont 2.596 confirmés et 94 probables. Jusque-là 1.803 décès et 770 personnes guerries.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom