« Envol », parti politique de Delly Sesanga n’est pas d’accord avec les conclusions des discussions entre le FCC et CACH, qui ont débouché sur la formation d’un gouvernement de 65 membres. 

À travers un communiqué, ce mercredi, ce parti politique indique que la taille du prochain gouvernement représente 60% du Sénat.

Selon Envol, cette est taille proposée par la coalition au pouvoir est en contradiction avec son option politique de réduire le train des animateurs des institutions publiques. 

« Cette taille est en contradiction avec l’option politique du parti Envol de réduction du train de vie des animateurs des institutions mais aussi par un amaigrissement de la taille du gouvernement et des cabinets politiques », peut-on lire dans ce communiqué lu par Jean-Marc Mambidi. 

Par ailleurs, le comité national de l’Envol prépare le lancement d’une campagne de sensibilisation et de mobilisation autour de ses initiatives « en vue de matérialiser ses propositions de réformes institutionnelles, notamment la révision de la constitution », ajoute la même source.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom