Le gouvernement provincial du Nord-Kivu rassure les pays voisins sur les mesures prises pour renforcer la surveillance aux postes d’entrée et de contrôle sanitaire afin d’éviter une probable propagation de la maladie à virus Ebola vers ces pays qui entourent le Nord-Kivu, notamment l’Ouganda et le Rwanda.

A travers un communiqué officiel rendu public tard dans la nuit de ce mardi, le gouvernement provincial du Nord-Kivu appelle à l’implication de tout le monde pour mettre fin à la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo.

« Nous rassurons les pays voisins que toutes les mesures sont prises pour renforcer la surveillance aux points d’entrée et de contrôle sanitaire et de notre collaboration permanente. Ensemble mettons fin à l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans notre pays», indique ce communiqué officiel.

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu  rassure également la population que les équipes de la riposte sont à pied d’œuvre pour mener toutes les actions publiques autour du cas d’Ebola et l’appelle à une collaboration avec ces équipes engagées dans la riposte de cette maladie.

Un deuxième cas a été signalé à Goma ce mardi 30 juillet après celui du 14 juillet 2019 dun pasteur qui revenait de Butembo.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom