C’est dépuis le mardi 30juillet qu’un arrêt de travail est observé dans toutes les juridictions de Tshikapa.

Par cette grève, les magistrats de Tribunal de Grande Instance veulent obtenir la concrétisation de la résolution faite au cours de l’assemblée générale extraordinaire.

D’après un des magistrats, qui a requis l’anonymat, cette grève est consécutive au respect de mot d’ordre lancé par le Syndicat National des magistrats pour réclamer au gouvernement congolais l’amélioration de leurs conditions de travail. 

Ce mercredi 31 juillet, les portes des bureaux du parquet général sont fermés et aucune audience n’a été tenue au Tribunal de Grande Instance de Tshikapa.

Pour le 1er président de la Cour d’Appel du Kasaï,  les grévistes ont voulu, par ce mouvement, être solidaire avec leurs confrères de kinshasa.

Notons que ce mercredi, les cabinet des magistrats n’ont pas été ouverts et les audiences n’ont pas eu lieu.

Cependant, certais justiciables indiquent que ce mouvement préjudicie ceux qui ont des dossiers  à la justice.

Janderson Nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom