La situation est très tendue depuis bientôt 2 jours au chef-lieu de la Province du Kasaï Oriental.

En effet, des jeunes, qui se réclament, combattants de l’Union pour la démocratie et le progrès social « UDPS », fédération de Mbujimayi, s’insurgent contre le remplacement de leur cadre, Boniface Kapena au ministère de mines, énergies et hydrocarbures, mardi 23 juillet, après réaménagement du gouvernement provincial.

Les nouvelles manifestations de colère ont été organisées mercredi 24 juillet, à travers les artères de Mbujiamyi. 

Avec comme point de départ au siège de la fédération de l’UDPS à “Mwa Luse”, ces jeunes militants ont brûlé de pneus sur l’avenue Kalonji et le boulevard Laurent Désiré Kabila, tout en scandant les cris hostiles au chef de l’exécutif provincial, Jean Maweja Muteba.

Ces jeunes ont semé troubles au marché Bakwadianga, malgré le dispositif sécuritaire déployé à travers les coins chauds de la capitale diamantifère.

Cette marche de colère s’est ébranlée jusqu’au gouvernorat provincial, où les militants se sont affrontés entre eux, causant ainsi plus de quatre blessés. 

Dans les mêmes échauffourées, le ministre de la Justice Raphaël Kalala a été rossé et pour l’instant conduit aux soins intensifs dans un hôpital de la place.

Signalons que cette vive tension perturbe ainsi les activités dans différents secteurs. Ces militants du parti au pouvoir en province ont caillassé la résidence privée du Gouverneur de Province sur le boulevard Laurent Désiré Kabila ainsi que quelques véhicules du Gouvernorat.

Sur place, les agents de la PNC restent disséminés à travers la ville afin de maîtriser tout dérapage.

Remplacé par Liévin Mbuyamba de l’UNC, l’UDPS Boniface Kapena sera désormais secrétaire principal exécutif du gouvernement.

Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom