L’Eglise du Christ au Congo (ECC) a organisé ce vendredi dernier au collège Bokeleale, une journée de réflexion sur la problématique de la persistance de l’épidémie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri. 

À en croire les représentants de cette église de réveil, la mise en place d’une synergie permettra de lutter efficacement contre cette maladie. 

« Il nous fallait réfléchir ensemble sur des stratégies afin qu’il ait une synergie dans la lutte contre Ebola à l’Est du pays mais aussi ailleurs (…) c’est une occasion propice aux communautés de s’exprimer sur l’évolution de cette épidémie », à dit le révérend docteur Milenge  Mwenelwata. 

Vincent Lukunku,  professeur d’université a, pour sa part, mis un accent sur l’engagement de la RDC dans le contrôle rapide de l’épidémie à virus Ebola.

« C’est la mission du ministère de l’intérieur de protéger la population non seulement du point de vue sécuritaire. La santé est une priorité de ce ministère qui doit prendre ses responsabilités et rendre de compte au Chef de l’État. On attend le renforcement d’une équipe multidisciplinaire qui devra visé l’implication des communautés de base », a indiqué ce professeur de l’IFASIC. 

Pour mener à bien la lutte contre cette maladie, les pasteurs de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) ont insisté sur la sensibilisation des communautés locales. Une idée partagée par la société civile.

« Notre force est dans la sensibilisation. Sans cela, la persistance va continuer. Evidemment  il y’a des défis à relever, si la communication est efficace, l’on peut s’approprier des mesures prévues par la ministre de la santé pour arrêter cette épidémie », a renchéri Théodore Fumunzanza, président national du cadre de concertation national de la société civile.  

Il sied de noter que les participants ont invité le Chef de l’État à s’approprier la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Pénélope Kasita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom