Le secrétaire national adjoint du parti Congo na Biso « CNB » a tenu à recadrer l’opinion, quant à la décision de leur leader Freddy Matungulu de se retirer des activités politiques « y compris celles de Lamuka », après sa désignation comme administrateur à la Banque Africaine de Développement (BAD) sur proposition du président Tshisekedi.

Contrairement à certains médias qui parlent d’un départ de l’ancien sociétaire du FMI de Lamuka, Rufin Kitoko indique qu’il s’agit d’un retrait de la politique active. « Devenu fonctionnaire à la BAD, F. Matungulu est de nouveau astreint désormais au droit de réserve. Il ne peut plus, durant son mandat, faire de la politique active. Il devient ainsi apolitique », a expliqué R. Kitoko à Actu30.Info ce samedi, avant d’indiquer que le parti Congo na Biso reste membre de Lamuka. 

« Par conséquent, il ne peut ni représenter Lamuka ou prendre sa coordination, encore moins son parti CNB (…) Son parti CNB, quant à lui, continuera à faire la politique active, bien évidement au sein de Lamuka, qui fait de la vérité des urnes une credo », a-t-il tranché. 

De ce fait, Rufin Kitoko lance un appel au calme à tous les militants de Lamuka et fait savoir que la vérité des urnes est un combat « des valeurs morales que toute personne éprise de valeurs ne peut abandonner ». 

Freddy Matungulu a été désigné comme administrateur à la Banque Africaine de Développement (BAD) sur demande de l’actuel président de la République, dont l’élection reste contestée au sein de Lamuka. Dans un communiqué publié jeudi dernier, le président du CNB a indiqué qu’il ne peut plus  » prendre part à des activités politiques y compris dans Lamuka » à cause de ses nouvelles fonctions.

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom