Sur les 625 cas enregistrés depuis le debut de cette année 2019, 33 sont sont deja confirmés positifs par l’Institut National de Recherches Biomédicales, dont environ 20 décès.

Cette confirmation est faite par le Médecin Chef d’Antenne du Programme Elargi pour la vaccination PEV de la ville d’Inongo, dans la Province du Maï-Ndombe, au cours des assisses de la première révue trimestrielle 2019.

Dans une interview accordée à Actu30.Info, le MCA du PEV/Inongo affirme qu’actuellement, toute la province du Maï-Ndombe est attaquée par l’épidémie de la rougeole et ces cas sont notifiés par plusieurs zones de santé provinciales.

« L’unique moyen pour lutter contre cette épidémie , c’est seulement l’accès à la vaccination. Raison pour laquelle, j’invite tous les parents et gardiens d’enfants d’amener tous les enfants de 0 à 11 mois à la vaccination afin de combattre ce fléau, car un enfant qui peut présenté les signes de rougeole lorsqu’il est vacciner. Le VPO luttera contre la maladie et ce dernier aura une vie sauve », a martélé le docteur Paulin Belanga.

La vaccination a un impact positif, poursuit-il,  « parce qu’il y a beaucoup de malades et peu de décès mais ce ne sont pas des attitudes à adopter. Nous devons faire un effort pour réduire sensiblement les nombres de cas de cette épidémie car la rougeole tue et ne pardonne pas et nous ne pouvons lutter contre cette maladie que par la vaccination, tout en évitant les dégats dans nos ménages ».

Blaise MABALA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom