Plusieurs cas des kidnapping et vols ont été signalés dans la chefferie de Bwito située dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu la semaine écoulée.

Les membres du conseil de la Jeunesse, qui livrent cette information, indiquent les habitants de Bwito ne savent plus comment vivre à cause de la persistance de l’insécurité.

Selon cette structure,  trois personnes ont été enlevées dans le courant de cette semaine.

A en croire Mafungula son président, outre ces kidnappings, plusieurs ménages ont été dévalisés surtout dans le village Bima, toujours dans la chefferie de Bwito.

Les groupes armés actifs dans les environs de la chefferie qui seraient en collaboration avec certains malfrats seraient auteurs de cette insécurité dont la population est victime, affirme-t-il. 

Chirac Mafungula fait savoir que les responsables de cette situation profitent du nombre réduit des éléments de la police et de l’armée en chefferie de Bwito.

Par conséquent, il demande au  gouvernement de songer au renforcement des effectifs policiers et militaires dans cette partie du territoire de Rutshuru, pour assurer la sécurité des habitants.

Pour une sécurité durable, il pense également à un dialogue avec les groupes armés en vue de les pousser à déposer les armes.   

Gloire KAMANDI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom