Le maire de la ville de Goma a procédé à la suppression de plus de trois postes de la police de circulation routière mercredi. 

Cette décision est intervenue après que l’autorité urbaine ait reçu plusieurs lamentations de la population, victime, dit-elle, des tracasseries de la part des policiers de la circulation routière. 

Contacté par Actu30.Info, Muisa Kyense a dit avoir convoqué une réunion d’urgence avec les autorités policières afin de palier à ce problème qui, il y’a de mois et des mois, « fait souffrir les usagés de la route ».

«Nous étions dans une séance de travail avec les autorités de la police et ils ont pris l’initiative de supprimer quelques postes de la police de roulage routiere. nous avons supprimé plus de trois postes sur les points chauds de la ville qui exagéraient dans des tracasseries policières. La décision est la. ce qui est sûre, ce que la population se lamentait trop et tous les jours elle disait qu’elle était tracassé par la police de circulation routière», a dit le maire de Goma. 

La ville de Goma comptait plus d’une dizaine de postes de police de circulation routière appelés carrefours hormis les rond-points.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom