Au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi à Kinshasa, le Mouvment Debout Congolais a appelé à la démission des juges de la Cour constitutionnelle, après validation et invalidation des députés nationaux suite à l’examen des erreurs matérielles contenue dans ses arrêts rendus en début du mois de juin 2019.

Selon son président Jean Pierre Kanku Mukandi, les juges de la haute Cour ont terni l’image de la RDC.

« Monsieur le Président de la cour constitutionnelle, vous avez menti à la nation, vous avez menti le peuple congolais, vous avez menti le président de la République. Vous avez Terni l’image de notre pays en face du monde. Par conséquent, le mouvement Débout Congolais en concert avec le peuple congolais réclame aujourd’hui tout simplement votre démission », a t-il déclaré. 

Par ailleurs, le président du MDEC a rappelé au président de la République Félix Tshisekedi, dit-il, sa promesse du changement pour un Congo meilleur.

« Monsieur le Président de la république, vous avez promis au peuple congolais le changement, un véritable changement et le peuple attend les signes d’une nouvelle ère et la fin d’un système de la honte basée sur l’impunité (…) sur la médiocrité et la corruption », a rappelé J-P Kanku. 

Le Mouvement Débout Congolais est une structure qui soutient le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, pour l’effectivité du changement tant attendu en République Démocratique du Congo. 

Jael Moloway

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom