Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu et les membres de la conférence des présidents de l’Assemblée provinciale ont évoqué, ce lundi les défis auxquels fait face leur province, notamment la situation sécuritaire et le bon fonctionnement des institutions, ainsi que des perspectives d’avenir. 

Le gouverneur de province a exprimé son souhait de voir le retour de la paix dans différents coins du Nord-Kivu, où sévissent les groupes armés, mais aussi la relance de l’économie de sa province.

«Nous sommes préoccupés par la question sécuritaire caractérisée par des assassinats ça et là, et des kidnappings. Les députés provinciaux ont donné des orientations, quant à la vie publique de la province mais aussi les perspectives d’avenir pour notre quinquennat. Nous sommes toujours préoccupés par la question d’insécurité (…) Nous sommes confrontés à la guerre des ADF/NALU à Béni, des FDLR dans le Masisi et Rutshuru et nous voudrions bien ensemble, avec les députés travailler aux côtés des institutions de la République pour qu’ensemble nous puissions contribuer a l’instauration de l’autorité de l’État. Mais aussi, nous avons parlé des questions de relance économique de la province », a résumé le gouverneur C. Nzanzu Kasivita. 

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga a, à son tour, rassuré le chef de l’exécutif provincial et son gouvernement sur l’accompagnement des élus provinciaux dans la gestion du Nord-Kivu,  « dans tous les domaines », a-t-il précisé. 

Il a indiqué également avoir débattu sur la question liée à la maladie à virus Ebola qui sévit dans la partie nord de la province et promis l’implication des députés dans la sensibilisation, pour éradiquer ce virus.

«La réussite de l’exécutif provincial dépendra aussi des orientations qui lui seront données par des élus provinciaux. Nous avons tablé sur la situation sécuritaire économique et social avec des recommandations. Vous savez que Ebola est une menace non seulement pour la province du Nord-Kivu, mais aussi pour la RDC (…)D’ailleurs même de la sous région. Nous avons échangé sur ce fléau qui a endeuillé notre population et nous pensons qu’ensemble ; le gouvernement et les députés, nous allons nous y mettre pour sensibiliser la population sur la voie de contamination et les voies de prévention», a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, au cours de la même réunion, les députés membres de la conférence des présidents de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu ont fait des observations et des recommandations à Carly Nzanzu Kasivita, investit gouverneur il y a une semaine, pour bien gérer cette province, qui à 6 territoires et 3 villes.

Fidèle kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom