Pierre Lumbi va lancer une campagne dans les prochains jours, pour réclamer la démission des juges de la Cour constitutionnelle. 

Dans une déclaration faite vendredi dernier, l’autorité morale du Mouvement Social (MS) a indiqué que les invalidations « inexpliquées » de leurs élus nationaux démontrent que la haute Cour est « inféodée ». 

Pour le MS/AAD, la réforme de la cour constitutionnelle s’impose. D’où, son appel à la démission des juges.

« Nous annonçons le lancement d’une campagne nationale en vue d’obtenir le remplacement des magistrats de la cour constitutionnelle », a-t-il affirmé. 

Selon P. Lumbi, les hauts magistrats se sont disqualifiés et ne méritent plus la confiance du peuple congolais d’autant plus qu’au regard de cette saga judiciaire, la haute cour reconnait qu’elle a commis des fautes intentionnelles graves, équivalentes au dole dans l’administration.

C’est dans la nuit du 03 au 04 juillet dernier que les juges de la cour constitutionnelle ont rendu les arrêts portant rectification d’erreurs matérielles des députés et sénateurs invalidés. 

En ce qui concerne le MS, sur les 7 députés nationaux et un sénateur de ce parti et de la plateforme AAD invalidés, seuls 2 députés nationaux et sénateur ont été réhabilités.

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom