L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshikapa) accuse le gouvernement du Kasaï d’être aux ordres d’Evariste Boshab.

À en croire Donat Muamba, 1er vice-président de l’UDPS/Tshikapa, le gouverneur Dieudonné Pieme a appliqué les injonctions de l’ex-ministre de l’intérieur, quant au partage des responsabilités au sein du gouvernement provincial.

« Dieudonné Pieme s’est réferé aux ordres de son mentor Evariste Boshab dans la répartition des sièges ministériels à pourvoir en lieu et place des consignes du chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est un autre regime qui est à la tête du pays, Monsieur Evariste Boshab doit cesser à donner des injonctions aux dirigeants de la province du kasaï », a-t-il déclaré.

Ce cadre de l’UDPS/Tshikapa qualifie de « manquement grave au chef de l’Etat  » ce comportement de Dieudonné Pieme à l’endroit du parti présidentiel et tant d’autres formations politiques absentes dans cette équipe gouvernementale.

Selon D. Muamba, l’UDPS ne mérite pas un seul poste ministeriel dans ce gouvernement.

Pour trouver gain de cause à sa démarche, l’UDPS promet des manifestations de rue sur toute la ville de Tshikapa incessamment, pour monter son ras-le-bol.

Notons que sur dix ministères que compte le gouvernement provincial du kasaï, un seul a été accordé au parti au pouvoir. 

Janderson Nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom