« La question de la stabilité du territoire de Rutshuru n’a toujours pas de réponse », a dit le vice-président de la Nouvelle Société Civile du Congo (NSCC), section de Kiwanja, au cours d’une interview accordée à Actu30.info mardi passé.

Faisant référence au kidnapping de 7 habitants du quartier Mangungo, à l’Est du territoire de Rutshuru, enlevé lundi dernier, Eliance RURAMBA indique que la recrudescence de l’insécurité caractérisée par des enlèvements et tueries inquiète les populations locales.  

Ces personnes ont été kidnappées par des hommes armés quand elles revenaient de leur champs.  

« Nous ne comprenons  plus cette situation. Il ne passe plus une semaine sans que le territoire de Rutshuru enregistre un ou plusieurs cas de kidnapping et mort d’hommes. C’est vraiment un calvaire que nous traversons car même les droits de l’homme sont violés », déplore Eliance RURAMBA.

Pendant ce temps, les membres de la NSCC rapportent la découverte d’un corps dans cette partie la journée de Mardi. Il s’agit du corps d’un enfant d’environ 15 ans enlevé à Kisenguru sur la route Kiwanja-Ishasha il y a deux jours. 

Cet enfant serait tué par ses ravisseurs faute de non-versement de la rançon exigée par ces derniers renseigne notre source.

Pour garantir la sécurité aux habitants du territoire de Rutshuru, cette structure citoyenne appelle les autorités à la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la République Démocratique du Congo. 

Gloire KAMANDI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom