Quatre civiles parmi lesquels trois élèves  finalistes de la  commune Rurale d’Oicha dans le territoire de Bini ont été tués. C’était lors d’une attaque armée signalée dans ce coin de la province.  

Sur l’axe routier Mbau-Kamango dans le territoire de Beni à l’Est du la RDC, des violents affrontements ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC aux rebelles adf la matinée de ce lundi. 

Selon Janvier Kasereka, rapporteur de la société civile Territoriale, les élèves victimes de cette attaque revenaient du PK 25 sur le même axe, d’où  ils avaient récupéré les frais scolaires. 

« Ces jeunes élèves sont tombés dans une embuscade » a dit Janvier Kasereka.

Pendant ce temps, les forces vives locales qui déplorent cette attaque s’indignent contre la réouverture de l’axe routier Mbau-Kamango par le commandement des opérations Soko 1 qui pourtant était fermé à cause de l’activisme des ADF.

La société civile dit ne pas comprendre comment l’armée a procédé à la réouverture de cet axe sans en définir les mécanismes pour sécuriser la population.

Nos efforts pour joindre les responsables militaires des opérations Soko 1 grand nord de la province du Nord sont restés vains. 

La mort de ces trois élèves finalistes, a paralysé les activités  dans la commune d’Oicha la journée de ce même lundi.

A noter que cette attaque intervient à moins d’une semaine de la réouverture de l’axe routier Mbau-Kamango, toujours caractérisé par des embuscades et attaques rebelles.

Gloire KAMANDI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom