Cinq personnes ont été enlevées par des bandits à jusque-là inconnu dans le village de Nyaruhange ,en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) pendant qu’elles revenaient de leur champs le soir du lundi dernier.

Selon le président de la société civile de Rutshuru, ces cultivateurs ont été emmenés à une destination inconnue dans la brousse.

Jean Claude Bambanze indique que jusque maintenant, aucune rançon n’a été demandée par les ravisseurs pour leur libération.

Il déplore néanmoins la persistance de l’insécurité dans cette partie de la province du Nord-Kivu caractérisée par des kidnappings et appelle les autorités à prendre des nouvelles mesures qui favoriseront le rétablissement de la paix dans ce territoire.

« La situation sécuritaire est vraiment très préoccupante. Ces personnes étaient kidnappées lorsqu’ils quittaient le champs. Nous déplorons le silence radio de nos autorités, nos autorités ne se sont pas encore prononcé jusque-là ni sur terrain on ne voit rien. 

Elles étaient au champs et les bandits les ont suivi dans le champs.

Au niveau de la société civile ,nous continuons à cirer haut et fort pour que les autorités rétablissent la paix et que la population vaque à ses occupations en route quiétude sans peur de rencontrer des bandits dans leurs activités quotidiennes », a-t-il dit

Le président des forces vives de Rutshuru a également alerté sur le kidnapping d’un agent de caritas en mission dans ce territoire au courant de la journée de ce mardi 25 juin.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom