L’Union Congolaise des Femmes des Médias, (UCOFEM) a organisé une marche pacifique ce vendredi, à Kinshasa, pour protester contre le verdict du tribunal pour enfants de la Gombe dans l’affaire viol collectif sur une mineure de 13 ans. 

Ces femmes dénoncent des irrégularités dans le jugement rendu le lundi dernier et appellent la justice à dire le droit correctement.

« Nous avons marché ce matin pour montrer notre indignation, pour montrer à tel point nous sommes énervées, nous sommes tristes et pour sensibiliser les gens et toute la population à soutenir cette cause », affirme l’une des femmes du collectif UCOFEM. 

Ces femmes exigent également la suspension du collège Révérend Kim.

« Nous exigeons la suspension de l’école révérend Kim pour que le directeur sache comment restructurer son école, car il ne peut pas permettre que ces garçons qui ont violés viennent encore. C’est salir l’image de ce collège », affirment-elles.

Cette marche a débuté de la place des évolués pour chuter au tribunal de Grande Instance de la Gombe, où les avocats de la défense vont faire appel. 

Le tribunal pour enfants, siégeant en matières des enfants en conflits avec la loi, a condamnés deux garçons reconnus coupables de viol sur mineure et acquitté cinq autres.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom