La faculté Polytechnique de l’Université de Kinshasa, par son département de Génie électrique et informatique, a organisé une conférence-débat, le samedi 15 juin 2019, avec comme thème : « les perspectives de la transformation énergétique en RDC, mythe ou réalité », animée par la professeur, Sandrine Ngalula, Mubenga, de l’université de Toledo Ohio (États-Unis).

Cette conférence-débat a permis aux intervenants de montrer aux décideurs que la faculté polytechnique est capable d’apporter une contribution substantielle en termes de solutions technologiques innovantes aux défis de développement que rencontre la RDC.

La faculté polytechnique de l’Unikin a pour mission de former des ingénieurs civils de niveau international, développer la recherche et mettre ses compétences au service de la communauté.

Docteur Sandrine Ngalula Mubenga, ancienne étudiante de cette faculté, dans son exposé, a indiqué que la transformation énergétique c’est réduire l’utilisation des ressources énergétiques polluants ( à partir des produits pétroliers) afin de réduire les gaz à effet de serre et utiliser des énergies propres ou non polluantes.

Pour elle, le choix de ce thème se justifie dans le cadre d’éveiller la conscience des congolais sur la transformation énergétique en RDC.

« Ce que nous avons ressorti de ce débat est que la transformation énergétique en RDC est déjà une réalité. C’est à nous de savoir si nous allons diriger cette transformation énergétique au Congo afin qu’elle profite aux congolais. Nous avons choisi ce thème pour éveiller la conscience des congolais », conclut Sandrine Ngalula Mubenga.

Rappelons par ailleurs que cette activité a connu la présence de Bahati Lukwebo, président de l’AFDC, qui a effectué une visite guidée dans des laboratoires de la faculté polytechnique de l’Unikin, sous la supervision du vice-doyen de ladite faculté, le professeur, Jean Marie Beya Kamba.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom