C’est le samedi 15 juin 2019 que les députés nationaux ont clôturé la session ordinaire de mars 2019. Une session qui se termine sur une note positive selon Colette Tshomba, élue de la circonscription de la Funa à Kinshasa.

« Je peux considérer que la session qui s’achève était une session de mise en place des organes de l’Assemblée nationale entre autres, les groupes parlementaires, les commissions permanentes et le comité de sage », a dit Colette Tshomba.

Il est précoce, selon cet élue, d’apporter un jugement de fond sur le bureau Mabunda.

« C’est très tôt pour juger le bureau et sa présidente Jeanninne Mabunda. On a pas encore eu des vrais débats en ce qui concerne des lois ou des questions d’actualités qui pourraient nous emmener à des divergences de point de vues. Jusque-là les choses se sont bien passées, la Présidente a la maîtrise de la direction des débats au niveau de la plénière  » dit- elle.

Colette Tshomba regrette cependant le fait que durant cette session , l’Assemblée nationale n’a pas pu investir le gouvernement.

« Malheureusement comme la Présidente l’a dit, nous n’avons pas le gouvernement, nous n’avons pas encore l’arrêt définitif de la Cour constitutionnelle en ce qui concerne les élus nationaux ».

Pour ce qui est de l’investiture du gouvernement, la présidente de la chambre basse du parlement a indiqué qu’une session extraordinaire sera convoquée, une fois le Gouvernement sera publiée.

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom