La presse de Tshikapa s’insurge contre l’attitude manifestée par le député provincial Jean Calvin Minga au cours de la plénière de ce jeudi à l’Assemblée provinciale du Kasaï.

Lors de cette plénière, cet élu de Mweka a soulevé une motion incidentielle contre les deux chaines de radio, dont « Ondes du progrés » et « Radio soleil » respectivement chaines privées de l’ ancien ministre de l’EPSP, Maker Muangu et du député national Delly Sesanga.

Le député provincial accuse ces deux chaines d’avoir passé le président national de l’association syndicale de l’Office des Routes qui a tenu des propos qui, selon lui, qui dénigrent les députés provinciaux. D’où, Calvin Minga exige que les deux chaines soient bloquées.

En réaction, Serge Nkongolo, sécretaire adjoint de la section de l’UNPC/Tshikapa et directeur de station de la Radio Télé soleil accuse, à son tour, Minga Calvin de s’être érigé en ennemi de la liberté de la presse.

« La radio est impartiale et elle ne doit pas donner seulement la parole aux députés. Elle a besoin également du deuxîème son décloche. Monsieur Calvin était content lorsqu’on lui accordait la parole pour dire des choses contre Évariste Boshab et tant d’autres », a-t-il indiqué. 

L’Union Nationale de la Presse du Congo met en garde  ce député et l’invite à ne pas utiliser « des motions comme moyen de se faire un nom et fouler au pied la liberté de la presse ».

Plusieurs mouvements citoyens qui ont suivi de près la motion soulevée par cet élu provincial se disent préocupés et invitent les radios à mettre ce député sous embargo médiatique. C’est le cas de la fondation Mwetu Mua Kele.

Janderson nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom