Le Mouvement Social et l’Alliance pour l’Alternance Démocratique (ADD) recommandent à Félix Tshisekedi d’amener la Cour Constitutionnelle à reporter ses arrêts pour cause d’irrégularités. 

C’est l’une de leurs suggestions faites au président de la République au terme de la réunion extraordinaire qu’ils ont tenue jeudi dernier.

Selon ces plateformes politiques, les irrégularités dénotées dans les décisions de la haute Cour sont dues au non-respect des dispositions de l’article 74 de la constitution. 

Le MS et l’AAD recommandent, par ailleurs, au chef de l’État de : 

– Interpeler, sans délai, les hauts magistrats de la Cour Constitutionnelle sur les irrégularités flagrantes décriées par la classe politique ;

– Convoquer le conseil supérieur de la magistrature pour statuer sur le cas des magistrats, dont le comportement a gravement porté atteinte à la stabilité et la cohésion nationale ;

– Mettre à la disposition de la justice les magistrats cités dans des cas de corruption ;

– Décider de la restructuration et de la composition de la Cour Constitutionnelle aux fins de garantir son indépendance et sa crédibilité.

Ils ont également invité la population en général et leurs militants en particulier à se mobiliser, pour prendre part à la marche pacifique qui sera organisée ce 30 juin. 

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom