Le Professeur Tryphon Kin Kiey Mulumba a ce jeudi 13 juin, via son compte Twitter, invité le Président de la République Félix Tshisekedi à réagir afin de baisser les tensions qui régentent le pays à la suite des débats sur les ordonnances portant nomination de mandataires à la SNCC et la Gecamines ainsi que les invalidations des députés nationaux par la Cour Constitutionnelle.

Pour ce Cadre du Cap pour le Changement (CACH), le Chef de l’État a les prérogatives de calmer les ardeurs, conformément à l’article 69 de la Constitution qui le définit comme arbitre suprême du fonctionnement des pouvoirs publics et institutions.

« Je me permets d’appeler le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, arbitre suprême du fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des Institutions (art 69), à exercer ce pouvoir en reprenant l’initiative par un discours de Salut de la Nation susceptible de baisser les tensions », a indiqué Kin Kiey Mulumba dans son tweet.

Signalons que depuis le lundi 10 juin, le pays offre des cadres aux vandalismes des sièges des partis politiques par les militants de Partis membres du CACH dont l’Udps d’avec ceux du FCC, le PPRD.

Par ailleurs, des sits-in et des marches se font contre les arrêts de la Cour Constitutionnelle par les affidés de la Coalition Lamuka qui, du reste, a suspendu les activités parlementaires de ses députés et sénateurs.

Don-Neille LBK

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom