La ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) appelle à des poursuites judiciaires contre Fils Mukoko, le principal mobilisateur des militants de l’UDPS. 

Selon les jeunes du parti de Joseph Kabila, ce membre du parti politique au pouvoir est l’un des auteurs intellectuels et matériels des attaques, dont ont fait leur parti à travers le pays.

« Disons aux militants de l’UDPS qu’ils n’ont pas le monopole de la violence et exigeons qu’une action judiciaire soit diligentée à l’encontre des commanditaires intellectuels et matériels à l’instar de Fils Mukoko », rapporte la déclaration faite par la ligue des jeunes du PPRD ce mercredi. 

Nous Condamnons, poursuit les militants du PPRD, « avec la dernière énergie énergie ces actes de barbarie de nature à anéantir tous les efforts consentis, tous ensemble pour l’avènement d’un État démocratique, tel que voulu par nos pères de la démocratie ; lesquels ont amené notre pays à une passation de pouvoir pacifique pour la première dans l’histoire de la RDC entre un sortant et un autre entrant ».  

Au cours des manifestations organisées par les jeunes se réclamant de l’UDPS depuis lundi, plusieurs sièges des partis politiques membres du FCC ont été attaqués, notamment celui du PPRD situé à Lubumbashi. Les combattants, par action, protestent contre les députés nationaux de la plateforme, dont Kabila est autorité morale. Ils les accusent d’outrage au chef de l’Etat, après le débat à l’assemblée nationale sur les ordonnances présidentielles.

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom