C’est au cours de l’entretien accordé samedi à Actu30.Info que Jean Goubald Kalala est revenu sur les récentes nominations des mandataires publiques à la GECAMINES et la SNCC, contestées par certains cadres du FCC.

À en croire Jean Goubald Kalala, cette opposition entre le FCC et CACH était prévisible.

« le mariage FCC-CASH, c’est un mariage contre nature. Je l’avais dit bien avant et hier j’ai senti, ça se mijote dans les triples. Hier on sentait des dribbles, des étincelles. J’ai dit, ça y est, parce que, avant j’avais dit CACH et FCC, c’est comme le Franc Congolais et Zaïre, ça n’achète rien. C’est un mariage voué au divorce  », a-t-il indiqué. 

Le député invalidé par la cour constitutionnelle, renchérît pour dire que l’union FCC et CACH, ne contribuera pas au développement de la RDC.

« Les députés du FCC ne sont que députés au Palais du peuple. Ils ne connaissent pas les réalités de la cité. Ils sont là-bas ayant comme parapluie des immunités du Parlement. Il n’y aura rien de bon. Les vraies constructions, c’est l’homme (…) Qu’est-ce devenu l’homme après 18ans de règne du PPRD ? l’homme congolais est devenu la corruption faite chère », a déclaré jean Goubald. 

Christelle Abeta

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom