Le Président de l’Alliance des Démocrates pour la Nouvelle République (ADN), parti membre de Lamuka, a illico presto réagi ce dimanche 9 juin après les appels à la nomination des bourgmestres et maires des villes tels que lancés par la base de l’Udps. Ce, lors d’une matinée politique tenue ce même dimanche au siège du parti.

Patrick Civava se dit choqué par ces propos de pro-Udps qui, selon lui, frise la confiscation du pouvoir par la fraude.

« Le peuple congolais en général et la jeunesse en particulier est en attente des élections locales et ne comptent pas accepter un quelconque abus ou violation de la Constitution contre son organisation », a dit le Président de ADN à Actu30.

Il met en garde l’Udps contre toute tentative illégale allant dans le sens de nuire à l’organisation des élections locales. Ces scrutins qui, selon lui, constituent d’un passage obligé.

« Nous mettons en garde l’Udps qui veut jouer avec le feu. Le peuple congolais n’est pas le FCC avec qui ils font les jeux de passe passe. Toute tentative de violer la Constitution dans le sens de nuire à l’organisation des élections locales sera considérée comme la goutte qui renversera la vase de contestation sur la légitimité de ce pouvoir de fait installé contre la vérité des urnes pour pérenniser les malheurs de congolais », a vociferé Civava Patrick.

Signalons après les attaques qu’a subi le Président Félix Tshisekedi par certains membres du FCC dans la foulée des ordonnances de SNCC et Gecamines, les combattants de l’Udps ont appelé à la nomination par le Président de la République des bourgmestres sur toute l’étendue du territoire. Ce qui selon eux éviterait les victoires « frauduleuses » du FCC à ces élections.

Don-Neille LBK

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom