Les activités de riposte contre Ebola sont paralysées, ce samedi 8 juin à Mangina situé à une trentaine de kilomètres de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

À la base, les agents locaux, provinciaux et nationaux de santé engagés dans la riposte contre Ebola, ont encore une fois, déclenché un mouvement de grève sèche dès ce samedi.

À en croire le vice-président président et rapporteur de la société civile de Mangina, les manifestants réclament, pour les nationaux, le renouvellement des ordres de mission expirés depuis 3 mois pour certains, et pour les locaux et provinciaux, le paiement de 5 mois d’arriérés de salaire.

Tout en déplorant, cette nouvelle grève, Freddy Mbayahi, demande aux autorités compétentes de trouver une solution idoine à cette situation.

Fabrice Ngima

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom