Les élus de la province du Kongo-central sont pour l’apport parlementaire qualitatif des femmes députées au sein de l’Assemblée nationale.

Ils l’ont fait savoir en exclusivité à Actu30.info, à l’issue d’un entretien qu’ils ont eu ce vendredi au Palais du peuple avec la Représentante de l’ONUFEMME en RDC.

« Au jour d’aujourd’hui, on a un exemple, le PPRD, ce grand parti a désigné une femme comme candidate Présidente de l’assemblée nationale et cette femme a été élue par la majorité des hommes. Et elle est au perchoir aujourd’hui », se réjouit Modero Ntumba, élu du Kongo-central.

Cependant, le nombre de femmes parlementaire est loin d’atteindre celui des hommes en RDC. Pour accroître le nombre de ces élues dans le pays, le caucus des députés nationaux Né Kongo appelle à l’équilibre des hommes et femmes sur les listes électorales.

« Tout part au début. lorsqu’on élabore les listes électorales (…) lorsque vous ne donnez pas beaucoup de chance à nos chances d’être élues, les résultats ne peuvent qu’être moindre aux hommes. Je pense aussi que c’est une question des compétences. Beaucoup de nos compatriotes femmes ne s’occupent pas des questions politiques. Il suffit de voir combien de femmes sont présidentes des partis politiques », a ajouté le député national.

À noter que le Kongo-central compte 23 députés nationaux à la chambre basse du parlement, dont une seule femme qui a été élue dans la circonscription de Songololo.

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom