Dans une déclaration faite en début de cette semaine, Me Luc Fikiri Murefu, cadre de la société civile et figure de proue dans l’Est de la RDC, s’est insurgé contre la gravité de l’épidémie de l’Ebola en RDC, principalement à Beni, Butembo et une partie de la province de l’Ituri.

A cet effet, il souligne qu’à l’heure actuelle, seule la mobilisation de tout un chacun peut concourir à mettre fin à l’exponentiation de ce virus qui a été de nouveau confirmé, depuis le 1er août 2018.

« Chez nous, il n’y a pas cette mobilisation. La Preuve est qu’il n’y a même pas d’affiches de sensibilisation sur Ebola. D’ailleurs, d’après les statistiques, plus de 30% de congolais en provinces considèrent Ebola comme une sorte de machination du Gouvernement … On doit conscientiser tout le monde sur Ebola car, ceux qui meurent tous les jours sont nos proches », a dit Me Luc Fikiri.

Cet Avocat évoluant aux États-Unis d’Amérique a dans le même ordre d’idées invité les acteurs politiques à mettre de côté leurs conflits politiciens afin de cogiter et harmoniser les vues sur les voies et moyens pouvant contribuer à l’éradication de cette maladie contagieuse. Aussi, il appelle beaucoup plus le leader de Lamuka Martin Fayulu à enterrer un peu la hache de guerre de la vérité des urnes, en faveur d’un combat contre Ebola.

« Mon frère Martin Fayulu est en train de mobiliser sur la vérité des urnes, alors que Ebola tue beaucoup de gens. Il doit, en marge de son combat, mobiliser contre cette épidémie. Car, ce n’est pas le Président Félix Tshisekedi lui seul qui peut combattre Ebola. Mais tous les congolais, quels que soient leurs titres, doivent concourir à cette lutte », a-t-il déclaré.

Depuis sa confirmation, il y a près de dix mois, l’épidémie à virus Ebola a déjà atteint plus de 1600 personnes et a causé la mort de plus de 1000 d’entre elles.

Don-Neille LBK

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom