Non satisfaite des réponses données par le Directeur général de la DGRK au cours de la plénière de ce jeudi 16 Mai 2019, l’assemblée provinciale de Kinshasa décide finalement de transformer la question orale avec débat lui adressée en une interpellation.

Selon le député Charles Mbuta Muntu, initiateur de cette motion d’interpellation, cela permettra au DG de la DGRK d’enrichir ses éléments de preuve.

«Nous félicitons le DG, il s’est bien défendu mais il n’a pas convaincu parce qu’il n’avait pas certains éléments solides de preuve, ce qui nous a laissé dans l’incertitude. c’est pourquoi nous avons décidé de ramener cette question orale en interpellation. C’est pour lui laisser le temps de compléter et nous amener les éléments convaincants », dit-il.

Charles Mbuta Muntu a par la même occasion, après réplique du DG de la DGRK, adressée quelques recommandations au gouverneur de la ville :

– De procéder immédiatement au contrôle au sein de la DGRK ;

– De sécuriser le serveur informatique de la DGRK ;

– De prêter attention aux confusions de la gestion au sein de la DGRK ;

– D’autoriser la DGRK de procéder immédiatement au contrôle de Midema, Minocongo, Congo futur, Bracongo, Bralima etc.

La date de l’interpellation sera communiquée ultérieurement au DG après examen et exploitation de la motion par les députés provinciaux.

Christelle Abeta

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom