Central Hydroélectrique de Kisangani (14/05/2019)

Il y a de cela Quatre jours depuis qu’une grande partie de la ville de Kisangani est plongée dans le noir après qu’un groupe soit tombé en panne la semaine dernière laissant 3,5 Mw de consommation électrique en lieu et place de 6,5 Mw.

Alors que les travaux ont été amorcés depuis peu, Dedauche Lusangi, élu provincial de Kisangani a assisté aux travaux toute la journée de ce mardi avant de livrer à Actu30.info son assurance sur le rétablissement du courant dans la ville.

« Le calvaire qu’on a actuellement vient de l’arrêt volontaire du groupe 3 de la SNEL qui a remarqué une fuite au niveau du réfrigérateur. Kisangani est une ville de plus de 1 300 000 habitants et le développement est appelé à devenir très important. J’assiste aux travaux et tel que je vois logiquement d’ici demain soir le groupe 3 sera en fonction », a fait savoir Dedauche Lusangi.

Pour cet élu, la solution ne peut que venir de Kinshasa car le coût pour attiser le groupe 1 semble exorbitant.

« On parle plus ou moins de 1 200 000 $ pour rétablir ce groupe, À Kisangani on ne sait rien faire car tout se décide à Kinshasa . J’appelle nos collègues deputés nationaux à y penser. ce n’est pas normal, nous disons trop c’est trop. », a ajouté Dedosh Lusangi.

Germain Busoke Duperso

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom