Photo d'illustration

Des hommes armés identifiés comme des présumés rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont fait une incursion la nuit du lundi au mardi 14 mai 2019 à Beni (Nord-Kivu).

D’après des sources locales, les assaillants ont surgi à Matete, commune Ruwenzori, dans la partie Nord de Beni.

Voulant se diriger vers le quartier Boikene, ils ont été repoussés par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basées dans la zone.

Les sources concordantes rapportent qu’un civil a été atteint par balles. Il poursuit des soins médicaux à l’hôpital général de référence de Beni.

Les assaillants se sont également livré au pillage d’un cheptel notamment des chèvres et plusieurs autres biens de la population locale.

Cette situation a plongé les habitants de coin dans une psychose qui, en réaction, se sont déplacés vers des contrées supposées sécurisées.

Dans la matinée, quelques déplacés commençaient à revenir petit à petit.

Pour l’instant, un calme précaire règne quelques heures après de violents affrontements aux armes lourdes et légères entre l’armée régulière et les combattants ADF.

Fabrice Ngima

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom