Réagissant à la dernière déclaration sur RFI de Jeanine Mabunda qui n’exclut pas l’idée d’une révision constitutionnelle, Eugène Diomi Ndongola a lancé les avertissements à la présidente de l’Assemblée nationale, dans une communication faite via son compte Twitter ce lundi 23 mai 2019.

« Sur la question d’un éventuel changement de la Constitution, Jeannine Mabunda, Présidente de l’AN répond sur Rfi qu’il n’y a pas de question taboue. J’invite Madame la présidente de l’AN à ne pas ouvrir la boite de Pandore car le peuple congolais s’est battu pour qu’on ne révise pas la Constitution », indique le tweet de Diomi Ndongala

Pour Eugène Diomi Ndongala, toute révision constitutionnelle ramènera le pays au passé.

« Et si l’on veut lui faire avaler des couleuvres par un tripatouillage constitutionnel, il s’érigera, encore une fois, en obstacle à toute révision qui vise le retour au passé ou bien le retour du passé. » ajoute-t-il

Roberto Tshahe

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom