Les militants des mouvements citoyens Lucha, Eccha-RDC, Patrimoine Nationale, la Rue et Il est temps, tous de la section de la ville province de Kinshasa, ont manifesté ce jeudi 25 avril 2019 contre la surfacturation et la mauvaise «qualité» des services offerts par Vodacom RDC, notamment les appels, SMS et l’Internet.

Devant les installations de la direction Vodacom Kinshasa, les militants de ces mouvements citoyens ont déposé un mémorandum aux responsables de l’opérateur de télécommunication Vodacom, avec plusieurs revendications.

Ce mémo relève l’impuissance et hausse vertigineuse de la tarification des services par Vodacom.

“ Vodacom est caractérisé ces derniers temps par le coût exorbitant des forfaits Internet, appels et SMS par exemple pour 50 unités 7 minutes et 15 mégabytes, c’est extrêmement cher; De la mauvaise qualité de la connexion que ce soit pour les appels et pire encore pour l’Internet ”, ont déclaré ces organisations pro-démocratie.

Ces activistes appellent Vodacom RDC à la baisse sensible des coûts de services, tout en proposant la tarification suivante :

•25 unités : 5 minutes et 15 mégas

•50 unités : 9 minutes et 30 mégas

•100 unités : 20 minutes, 100 SMS et 50 mégas

•500 FC: 100 mégas

•1650 FC: 2 Gigabytes pour 3 jours.

Ils appellent en outre, à l’amélioration de la connexion des appels vocaux pour l’Internet ainsi que le rétablissement honnête du service « par seconde » afin qu’un abonné qui a un forfait d’une minute communique effectivement pendant 60 secondes.

Signalons que ces mouvements citoyens ont indiqué qu’au bout 7 jours, si les recommandations et revendications émises ne sont pas rencontrées, les manifestations se poursuivront sur l’étendue du pays et les militants camperont devant les sièges Vodacom où ils vont veiller nuit et jour jusqu’à obtenir gain de cause.

C. KAZADI & P. KASITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom