L’Etat islamique a revendiqué sa première attaque au Congo, précisément à Kamango, dans la frontière avec l’Ouganda, a annoncé le jeudi 18 avril Amaq News, une presse islamique.

« Les membres de l’armée congolaise ont été tués et blessés lors d’un attentat dans le village de Kamango, près des frontières du Congo et de l’Ouganda », a déclaré l’Etat islamique dans son communiqué rendu public par ce média.

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom