Le Président de la République Félix Tshisekedi a reçu le lundi 15 avril différentes délégations de forces vives de Nord-Kivu parmi lesquelles les élus nationaux et provinciaux de cette province.

Pendant plusieurs heures d’échange le Chef de l’État est revenu sur la situation sécuritaire caractérisée par l’insécurité généralisée et la situation sanitaire avec la maladie à virus Ebola qui a fait des morts à Butembo et Béni, a rapporté Julien Pour, député national et ancien Gouverneur de Nord-Kivu à la presse.

Julien Paluku a signalé que Félix Tshisekedi a exprimé sa détermination de punir tous les élus qui seraient complices dans la persistance de l’insécurité dans la province du Nord-Kivu.

« Le président Félix Tshisekedi a clairement indiqué qu’il n’y aura pas d’immunité à l’endroit des élus qui vont collaborer avec les groupes armés et qui vont faire de sorte que l’insécurité perdure dans cette province. L’impunité est à la base de beaucoup de maux dans ce pays et qu’il est résolument engagé à mettre fin à cette impunité en appelant à tous les élus que nous sommes, de devoir œuvrer pour la paix. Nous devons promouvoir la cohabitation pacifique parce que de cette province peut naitre le développement de ce pays », a-t-il indiqué.

Ces élus nationaux et provinciaux ont rassuré le président de soutenir ses initiatives qui visent à faire émerger le Nord-Kivu.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom