Chagriné par le comportement affiché par la jeunesse de l’UDPS vis-à-vis des autorités du Front commun pour le Congo (FCC), la jeunesse du FCC accuse celle de l’Udps de confondre la méthode de la coalition.

Contacté par Actu30.info, lundi 15 avril 2019, Dieudonné Nkishi, président de la jeunesse active du FCC (JAFCC) met en garde celle de l’UDPS qui s’attaque ouvertement aux dirigeants du FCC.

« La jeunesse active du Front commun pour le Congo (FCC) dénonce la récupération politique et l’opportunisme devenus une méthode de travail de la jeunesse de l’UDPS qui, depuis un temps confond, les affaires de la coalition CACH-FCC avec celles de l’UDPS », lance Dieudonné Nkishi.

Et d’ajouter :  “Il est inadmissible que les deux organisations politiques CACH-FCC  coalisent pour détruire la démocratie et ses principes ».

Pour Dieudonné Nkishi, la coalition avec le CACH consiste à mettre les énergies au service de la population.

« La coalition à laquelle l’Autorité morale du FCC, Joseph Kabila nous a invitée, consiste à mettre les énergies de notre majorité au service de la nation et pas pour comploter contre la démocratie. Les pourparlers sur la gestion collégiale des institutions ne sont pas une carte blanche pour enterrer la démocratie en son principe sacrosaint de la loi de la majorité ». Poursuit-il.

La jeunesse du FCC rappelle à celle de l’UDPS que  « la RDC n’appartient pas à l’UDPS, bien que dirigée par l’un de ses éminents membres. Le président Félix Tshisekedi est le président de tous les congolais ». Conclut-il.

Roberto Tshahe

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom