Le coordonnateur de la commission de discipline de l’UDPS, Sylvain Mutombo, a annoncé vendredi 12 avril dernier, le début des audiences publiques en rapport avec les allégations de corruption aux élections sénatoriales qui ont également concerné le parti.

Après les défaites enregistrées dans différentes échéances électorales, cette Commission a convoqué Jacquemain Shabani, pour être entendu le mardi 16 avril prochain.

« Je demande à tout le monde d’être là mardi à la résidence de feu Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, pour assister à la première audience publique où nous annonçons la comparution du président de la CEP Jacquemain Shabani, qui est la haute autorité en charge des élections de l’UDPS », a annoncé Sylvain Mutombo.

Pour ce dernier, Jacquemain Shabani va donner des explications sur ce qui s’est passé lors des différentes élections.

Sylvain Mutombo renchérit que la commission inscrit ses actions disciplinaires dans la vision du chef de l’État relative au déboulonnage des mauvaises pratiques du passé.

« Nous allons déboulonner tous les corrompus de la débâcle électorale de l’UDPS à l’interne. Le déboulonnement ne signifie pas volons ensemble, dénonçons l’autre non Dénonçons nous et dénonçons l’autre c’est le déboulonnement », a-t-il martelé.

Pour rappel, la défaite de l’UDPS aux sénatoriales avait révolté les militants et combattants du parti qui avaient organisé de mouvement de protestation dans plusieurs villes du pays à l’instar de Kinshasa, où le parti que dirige Jean-Marc Kabund n’a pas pu obtenir un seul siège au sénat malgré ses 12 députés provinciaux.

Roberto Tshahe

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom