Dans un communiqué officiel signé ce mardi 9 avril 2019 par le Greffier en chef Jules-Mathieu EKATOU LIMBELE, le conseil d’Etat a ordonné la suspension de l’élection de gouverneurs et vice-gouverneurs dans la province du Sankuru, prévue ce mercredi 10 avril 2019.

Cette décision a été prise  après l’audience de référé-liberté, de ce mardi sous ROR 010, opposant le candidat Joseph Stéphane Mukumadi à la Commission électorale Nationale indépendante (CENI).

« Le juge des référés en référé-liberté ordonne la suspension de la décision N°36/CENI/BUR/19 du 12 mars et du n° 38/CENI/BUR/19 du 22 mars 2019 de la CENI, jusqu’à l’exécution de l’arrêt sous REA 002 dans la cause ayant opposé Monsieur Joseph Stéphane Mukumadi à l’Alliance politique CCU et alliés, rendu par le Conseil d’Etat, section du contentieux, dans la chambre des élections, des formations politiques, des organisations professionnelles», indique le communiqué du Conseil d’Etat section du contentieux électoral.

À noter que le lundi 8 Avril dernier, lors de la campagne électorale, le candidat Joseph Stéphane Mukumadi a été arrêté par les agents de la Police, puis gardé à l’Etat Major de Lusambo et libéré à 21 heures. Selon la Police nationale de Lusambo, Joseph Stéphane Mukumadi a posé les actes tendant à «troubler l’ordre public». Son challenger, Lambert Mende avait eu à s’exprimer devant les élus provinciaux Sankurois.


Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom