Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) section de la ville de Mbujimayi tient à interpeller les mandatés de la population du Kasaï Oriental en marge des élections de Gouverneurs et Vice-gouverneurs de ce mercredi 10 avril 2019.

Par un communiqué de presse N°001/LUCHA-MBM/2019 signé par sa cellule de communication ce mardi 09 Avril, dont une copie est parvenue à la Rédaction d’Actu30.info, la LUCHA evoque l’état actuel de la situation politique, économique et sociale qu’elle qualifie de regorger beaucoup de «maux» pour différentes raisons.

“Sur le plan économique, il ressort des statistiques que le Kasaï Oriental est l’une des provinces les plus touchées par la pauvreté avec près de deux tiers de la population vivant en dessous du seuil acceptable. Compte tenu du caractère aigu de la misère, la population ne demeure pas sur son sol”, indique la LUCHA dans son communiqué.

Ce mouvement citoyen précise que la pauvreté au Kasaï Oriental est à la base du « déplacement massif de la population» en recherche de la « stabilité» de vie dans d’autres provinces.

Ainsi la Lutte pour le changement interpelle les députés provinciaux du la province à ne voter que le gouverneur capable de sortir le Kasaï Oriental du trou de la médiocrité et ayant une expertise avérée dans la gestion de la chose publique” en suivant le principe de la « méritocratie »; « Un gouverneur qui a du cœur et pas celui qui rafle tout pour lui et celui qui a une volonté politique manifeste de promouvoir et garantir de l’exercice des droits et libertés fondamentales ».

La LUCHA demande en outre aux députés provinciaux de briser « les chaînes de la corruption» surtout pour les élections du gouverneur et vice-gouverneur, en dénonçant de cas de corruption, le détournement de deniers publics, le clientélisme et toutes les antivaleurs.


Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom