Selon l’administration de la Chambre haute du Parlement, C’est le mardi 2 avril 2019 sauf changement que sera installé le sénat. Mais d’abord place aux formalités administratives qui se déroulent le 30 et 31 mars 2019 au palais peuple.

Parmi les sénateurs qui se sont présentés ce samedi 30 mars 2019 figurent Didier Mumengi, élu de Kinshasa.

Pour lui, après la décision du Chef de l’Etat de lever la mesure de suspension de l’installation du sénat doit permettre aux élus des élus de se mettre au travai.

« L’essentiel est que les institutions se mettent en place pour que tous les acteurs majeurs de la nation se mettent au service de la population », a dit le sénateur Didier Mumengi

Au sujet des accusations de la corruption portées sur les assemblées provinciales faisant des sénateurs des corrupteurs, Didier Mumengi pense que la seule façon de couper court à ces accusations C’est de produire un travail de qualité

« il n’y a qu’une manière d’exorciser cet opprobre, c’est de produire un travail de qualité et que le peuple se sente réellement et profondément représenter et que nous en finissions avec le malheur qui endeuille le pays par le travail parlementaire. Regardons devant, mettons les intérêts et les attentes du peuple au cœur du travail parlementaire » .

A propos de tous ceux qui pensent que le sénat doit être supprimé, Didier Mumengi pense qu’un travail de qualité va aider chacun à se refaire une opinion sur le sénat

« Il faut que le peuple sente que cette institution a sa place dans la République et qu’il peut reposer son espérance sur la sagesse des sénateurs »

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom