Suite aux différentes déclarations faites par la famille politique du président sortant Jospeh Kabila, qui rejette en bloc les décisions prises par le président de la République Félix Tshisekedi, en interdisant l’installation des sénateurs nouvellement élus et de reporter également les élections de gouverneurs, le parti Orange a dans une interview accordée à Actu30, par son président national Fiyou Ndondoboni, ce mardi 19 mars 2019, salué les décisions prises par le chef de l’État.

« Nous saluons cette décision du chef de l’État. Nous les considérons courageuses et responsables parce que le chef de l’État dans ses responsabilités en tant que garant de bons fonctionnements des institutions, a la responsabilité de garantir la crédibilité des institutions et comme telle le Sénat est une institution fondée sur des valeurs, car c’est une institition censée refléter l’image de la sagesse » a-t-il expliqué.

Pour ce qui concerne le mécontentement du FCC et du PPRD, Fiyou Ndondoboni martèle qu’il faut éviter la confusion.

« Qu’on ne prête pas confusion, le FCC est une organisation politique informelle et non une institution pour donner des ordres au président de la République, qui a pris une décision importante pour le pays. » ajoute-t-il.

De pied ferme, le parti Orange suggère que les corrompus et les corrupteurs soient traduit en justice.

Roberto Tshahe

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom