A 24 heures de la tenue des élections des sénateurs dans les assemblées provinciales à travers le pays, le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a fait une mise au point sur les allégations de corruption portées à l’endroit des députés provinciaux.

Pour Godé Mpoyi, ces allégations mensongères risquent de ternir l’image non seulement des députés provinciaux mais aussi des sénateurs

« Il existe des politiciens qui sont habitués aux ordonnances et non au vote. Ils ne se sont jamais faits élire de toute leur vie pour certains. D’autres n’ont pas de députés au sein des assemblées provinciales, il y a des candidats qui n’ont pas été retenus par leur formation politique mais qui veulent jeter de l’opprobre sur les députés provinciaux. Ce qui se raconte se reflète pas la réalité. Sur 874 candidats sénateurs, seuls 5 ce sont rétractés », explique Godé Mpoyi

Pour le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, il est question par cette conférence de presse d’apaiser la population congolaise qui peut perdre confiance aux sénateurs

 » Nous ne voulons pas que la population continue à croire à ces mensonges. Nous faisons cette mise au point parce qu’il y a des députés qui reçoivent des messages de menaces et nous voulons éclaircir là dessus »

Godé Mpoyi rassure que l’Assemblée provinciale de Kinshasa élira des sénateurs compétents.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom