Au nombre d’éléments qui freinent l’épanouissement de la femme congolaise figurent en bonne place les mariages précoces.

Le Chef de l’État dans son souci de contribuer à la parité homme-femme avait pris l’engagement depuis la campagne électorale de lutter contre le mariage précoce.

Le vendredi 08 mars, il l’a encore rappelé à la délégation des femmes avec laquelle il a eu une séance de travail à la cité de l’union africaine en marge de la journée internationale des droits de la femme.

« Je saisi cette occasion pour réaffirmer un engagement que j’avais pris lors d’un riche échange le 03 décembre 2018
avec un autre pannel de femmes. Engagement qui consistait à lutter contre le mariage précoce des jeunes filles pour qu’elles puissent aller à l’école. Je ne menagerai aucun effort pour éradiquer ce fleau sous mon mandat », rassure Félix Tshisekedi.

 

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom