Au cours de son discours sur les mesures urgentes à prendre pour les 100 premiers jours, le Président de la République a évoqué la question des infrastructures qui ne reflètent pas, soutient-il, l’image du Grand RDC

« l’Intégration régionale et les échanges entre les provinces nécessitent une mise en place des infrastructures fiables. Cela reste une priorité. Sur 58129 kilomètres de route d’intérêt général m, la RDC ne dispose que de 3400 kilomètres revêtu soit 6%. Cette situation qui n’est pas digne de notre pays doit changer « , a dit le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Pour y arriver, il faut une bonne planification

« avec une bonne planification, et une bonne organisation des chantiers à travers le pays, nous sommes capables de construire plus de 5000 kilomètres de route au cours de 5 prochaines années « , précise Félix Tshisekedi

Les mesures urgentes présentées ce samedi 02 mars 2019 portent essentiellement sur les questions Sécuritaires, politiques, sociales infrastructures et jeunesse.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom