Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a tenu une réunion du Conseil national de sécurité le mardi 19 février 2018. Plusieurs points y étaient abordés notamment les questions liées aux phénomènes Kuluna et enfants de rue.

De ce fait, après l’exposé du Gouverneur de la ville Kinshasa sur ce sujet, il a été décidé au cours de cette réunion que ces jeunes et enfants, en lieu et place de prendre des mesures des forces qui peuvent conduire aux blessés ou aux morts, puissent être identifiés d’une manière volontaire et orientés dans l’apprentissage des métiers.

« il a été décidé, au lieu de recourir á la force avec le risque de blesser ou de tuer nos propres enfants, de Procéder à l’identification volontaire des Kulunas et des enfants de la rue ; Procéder à leur cantonnement ; Les orienter selon leurs aptitudes vers l’Institut National de Préparation Professionnelle, INPP en sigle, ou le Service national pour apprendre un métier », rapporte le document final de ladite réunion parvenu à actu30.info.

Il a été aussi noté que c’est le Gouvernement qui s’occupera de prendre en charge la formation de ces derniers.

« Pendant leur formation, ils seront pris en charge par le Gouvernement. Et après leur formation, ils seront orientés dans les différentes brigades de construction agricoles, routières, de cantonnage manuel, de pêche, d’élevage, de la conservation de la nature, etc », renchérit-il.

Les Kuluna et enfants de rue sèment la terreur dans plusieurs coins de la capitale.

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom